dimanche 31 mars 2013

Marcel Gascoin // brevets déposés




Les amateurs d'archives sont rares car les démarches sont fastidieuses : rendez-vous - à justifier -, temps et volumes limités : "voici trois cartons à ouvrir"... finalement le bon dossier se trouve sous les yeux de notre voisin... Sans compter les sources multiples : archives nationales, dépôt d'un ministère envoyé au diable bouilli, fonds d'une préfecture au secret, dossier d'une commune sous des toiles d'araignée, dépôt privé ou privatisé... Cependant, d'ici dix ou vingt ans, il n'y aura plus grand chose à faire grâce à la numérisation, sauf à surfer sur des sites qui se fatigueront à notre place pour découvrir les bons gisements. Voilà qui nous mène des premières découvertes consacrées aux industriels Didier Rozaffy et Albert Ducrot jusqu'à Marcel Gascoin...  J'avais ainsi localisé deux brevets sur un site américain puis un lecteur de ce blog - Nicolas le Du - m'a très aimablement contacté pour me donner l'adresse du site officiel http//worlwide.espacenet.com (advanced search) et le mode d'emploi. Il suffit de renseigner la ligne inventor puis de valider, et alors nous trouvons, par exemple, onze brevets déposés entre 1946 et 1976 par "gascoin marcel". En allant sur original document, nous découvrons alors les textes descriptifs et bien souvent les dessins comme la bibliothèque modulable (1946), le lit escamotable (1949), les éléments de rangement (1950) et la table transformable ronde-carrée (1951). Bien d'autres créateurs peuvent être tracés...

Those who love archives are rare because the process is tedious: appointments - to justify - volumes and time limited : "here are three boxes to open" - "Thanks" but finally the correct folder is located in front of our neighbor. Besides multiple sources: National Archives, Ministry sent a deposit in the middle of nowhere, papers from a prefecture in secret, file a town in cobwebs, private or privatized deposit ... However, ten or twenty years, there will be very simple with scanning, to surf sites that get tired for us to discover the good location. In the meantime, we stagnate in an in-between place, so you have a pipe to locate a track - here a copy of the archives of the Ministry of Industry (...), filed Pharma-Paris (?) Dispatched (!?) and then digitized in the United States (phew!) ... And that brings us the first discoveries from Didier Rozaffy, Albert Ducrot to Marcel Gascoin - who deposited two patents on what he sees as "technical innovation" as much as furniture: storage elements (1950) and the transformable table (1951) - it may be a first for a french furniture designer and this explains its position on "design", seeking to protect its models and consider them as "industrial products".

dimanche 10 mars 2013

Jacques Hitier // appartement témoin



Très heureux de présenter le premier épisode de l''exposition Jacques Hitier dans l'Appartement témoin Perret au Havre, en complément de la sortie de la monographie Jacques Hitier - modernité industrielle publiée aux éditions Piqpoq. Les plus pressés peuvent déjà y découvrir quelques meubles prêtés par la famille, la galerie Cube rouge ou venant des collections GG et CD (j'ai effectué la muséographie avec l'aide très précieuse de mes habituels complices : Denis Bréaut, Elisabeth Chauvin et Eric Garzena). Pour l'instant, l'aménagement se limite à l'appartement mais, fin juin, elle entrera également dans la maison du patrimoine, avec les gouaches des ensembles les plus emblématiques, pour une inauguration officielle. En attendant, voici les premières photographies...

Very pleased to present the first episode of the exhibition ''Jacques Hitier in Auguste Perret model apartment", Le Havre, in addition to the  new monograph Jacques Hitier - modernité industrielle, Piqpoq editions. We can already discover some furniture lent by the family, the "Cube Rouge" antiques and privates collections GG and CD (I made scenography with the invaluable assistance of my usual accomplices Denis Bréaut, Elisabeth Chauvin and Eric Garzena). Now, development is limited to the apartment, but, it will also come in the "Maison du patrimoine"  in June, with gouaches of the most iconic furniture for an official opening. In the meantime, here are first photos ...

vendredi 1 mars 2013

Henri Salesse // enquête sociologique près de Rouen

via Didier Mouchel, Reportage : Henri Salesse, éd. Gwinzegal, 2008

Henri Salesse apparaît atypique parmi les employés du ministère chargé de collecter les images de la reconstruction - ce n'est pas faux mais n'oublions pas que le niveau de formation des "photographes industriels" est alors excellent, et c'est surtout le sujet-motif d'Henri Salesse qui est atypique : la misère des quartiers insalubres ! Les photographes français ne sont alors que des techniciens, suivant leur formation et leur statut, et ils s'identifient comme tels, sans jamais se revendiquer autrement... Au Havre, par exemple, l'Etat missionne de nombreux grands photographes entre le bilan des destructions (Adrien Paris) et la propagande touristique de la ville neuve (Lucien Hervé), sans compter le chantier de Reconstruction où se croisent l'Atelier Chevojon et quelques "locaux" remarquables comme Robert Lhommet ou Gilbert Fernez. Pour en revenir au statut du photographe : ce n'est donc pas un artiste-vedette plus ou moins imposé mais un technicien appelé par un autre... Dans bien des domaines, alors que règne la modestie et l'excellence, le génie artistique se cache sous la commande administrative - des choix sont bons et d'autres pas, des photographes excellents et d'autres moins. VOIR : https://mediatheque.developpement-durable.gouv.fr/